Mieux comprendre les vibrations pour améliorer l’interaction avec nos téléphones mobiles

Les écrans tactiles ne répondent pas toujours bien à nos sollicitations. Le professeur Stephen Brewster de l’université de Glasgow au Royaume-Uni a découvert que les gens se trompent beaucoup moins quand on utilise des vibrations pour leur signifier qu’ils ont activé une fonction correctement. « En créant un retour tactile sur les objets mobiles, on les rend plus utiles et utilisables » explique-t-il à la Technology Review. Aujourd’hui, les téléphones savent tous vibrer quand vous recevez un appel, mais l’idée de permettre au téléphone de réagir quand vous appuyez sur un bouton et d’utiliser cette fonction comme retour d’action est relativement nouvelle.

L’équipe de Brewster a montré qu’il est possible d’avoir plusieurs intensités de vibration dans un téléphone actuel et que les gens savent distinguer entre ces niveaux de vibration. Elle a également travaillé à implanter plusieurs vibreurs à différents endroits du téléphone. On pourrait ainsi s’en servir pour annoncer la progression d’un téléchargement ou assister quelqu’un dans ses déplacements (vibreur droit pour aller à droite, gauche pour aller à gauche).

Danny Grant d’Immersion, une société qui travaille à intégrer ce type de retour haptiques dans les téléphones mobiles, rappelle : « l’écran et les touches d’un téléphone mobile sont petits. Utiliser le sens du toucher pour apporter plus d’information à l’utilisateur est assurément un grand progrès. » On a hâte de toucher ça.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *