A lire ailleurs du 15/03/2010 au 22/03/2010

Les démons de l'imaginaire – The Boston Globe

Voilà 10 ans que le crime est en baisse aux Etats-Unis, pourtant le sentiment de sécurité des Américains, lui, ne s'est pas amélioré, au contraire… "Pourquoi refusons-nous de croire aux bonnes nouvelles ?", demande Joe Keohane pour le Boston Globe. Parce que nous avons tendance à comparer nos vies actuelles avec des jours passés idéalisés… Cette tendance au pessimisme est peut-être exacerbée par certains facteurs comme le traitement de l'actualité par les médias et notre tendance à retenir plus facilement les choses qui nous émeuvent que les choses qu'on analyse. Pour le sociologue Robert Sampson, un autre phénomène est à prendre en compte : le changement rapide de la composition du voisinage, qui déstabilise nos repères sociaux. Et dans nos mondes contemporains très mobiles, nous avons peut-être du mal à voir des choses stables dans tout ce qui bouge autour de nous…

L'imagerie par résonance magnétique est-elle fiable ? – Mind Hack

Les mesures et résultats obtenus par l'imagerie par résonance magnétique sont peu reproductibles et s'avèrent bien moins fiables que ne le pensent les chercheurs qui l'utilisent, estime une récente étude. Les zones d'activités du cerveau se recoupent seulement à 30 % quand on recommence une expérience dans des conditions similaires et la corrélation d'intensité de 50 % seulement… La fiabilité dépend néanmoins du type de scanner utilisé, des zones du cerveau observées… Si l'imagerie par résonance magnétique a ouvert de nouveaux horizons aux chercheurs, elle a encore besoin de progresser pour montrer sa fiabilité…

La caméra ne ment jamais – Marketing Week

Comment le lifeloffing est utilisé par les marques pour les études de marketing… permettant de faire disparaître la présence du chercheur.

Digital nation – life on the virtual frontier – PBS

Le documentaire “Digital Nation” (90') est un des meilleurs documentaire d'analyse du monde numérique et de ses effets où l'on croise Douglas Rushkoff, danah boyd, Nicholas Carr, Kevin Kelly,
Mark Pesce, Clay Shirky ou encore Sherry Turkle. A découvrir.

Les prochains projets de MySociety.org – MySociety

Tom Steinberg annonce que les prochains projets de MySociety seront un FixMyTransport (répare mon transport), sur le modèle de FixMyStreet, mais dédié aux transports en commun et le projet Fosbury, une plateforme pour faciliter la mobilisation et le lobbying.

Régionales 2010 – Le bilan numérique des régions

Zdnet dresse l'Etat des lieux des technologies de l'information dans les 22 régions françaises. Budgets, niveaux de déploiements de l'infrastructure, état des lieux de l'e-administration, de l'accès internet, du développement de l'économie numérique et des chantiers en cours de réalisation.

La foule n’est pas si anonyme que cela quand il s’agit de financer – frenchxsw

Le crowdfunding, comme son nom l’indique consiste à faire appel à la multitude pour faire financer un projet, mais si le projet réussi, les donateurs ne recevront pas d'argent, mais des photos, des histoires… Les donateurs ne sont pas tant des inconnus que des collègues, des amis, des relations… 99 % des idées lancées par ce biais ne seront pas financés, rappellent les panélistes…

Entreprises, créez votre jeu sur Twitter ! – frenchxsw

On peut jouer avec Twitter. Essayez le jeu à question comme http://www.twivial.com , le jeu massivement multijoueur comme http://140mafia.com , des jeux de réalité alternée comme http://echobazaar.failbettergames.com  ; ou qui reposent sur l'audience de Twitter comme http://twirdie.com …

L’avenir du Social Gaming d’ici à 2012 – frenchxsw

Le social gaming, ce sont ces petits jeux qui pullulent sur les plateformes sociales, explique John Pleasants, président de Playdom – http://www.playdom.com -, une plateforme spécialisée dans le domaine. Des jeux vite conçus et qu'on fait évoluer s'ils rencontrent du succès. Mais à l'heure de la multiplication des plateformes toute la question est de savoir sur laquelle investir par rapport à son produit, sans se perdre dans de trop nombreux et couteux développements.

Wikipedia peut-il survivre au déclin du nombre de contributeurs ? – frenchxsw

Le nombre de contributions et de contributeurs est en baisse depuis fin 2007. Les raisons ? La complexification des règles techniques et sociales, explique en détail Andrew Lih, journaliste et auteur de La Révolution Wikipédia. Sans compter que le stock principal d'article explique aussi le ralentissement du rythme.

Ma vie (éclatée) en ligne – Groupe Chronos

Bruno Marzloff met en avant le Baromètre grand public sur les identités numériques que vient de publier l'Idate – présentation : http://www.slideshare.net/LucMandret/la-confiance-des-francais-dans-le-numerique – qui met en avant la multiplication des identités numériques des utilisateurs. Ceux-ci ont en moyenne une 12aine de comptes (plusieurs adresses mails, plusieurs pseudos…) et sont peu inquiets que leur identité soient utilisés par d'autres… Ce que montre l'étude, c'est que l'usage prime sur le risque, que les internautes dispersent leurs identités en ligne, 1/3 fournissent des informations volontairement erronées lorsqu'ils remplissent des formulaires en ligne et leur sensibilité varie selon la nature des données (on donne facilement son nom et prénom, plus difficilement des informations personnelles ou de santé…) et 1/5 seulement seraient prêts à utiliser une "carte d'identité électronique".

Quand les lampes font office de routeurs pour l'information – L'Atelier.fr

Utiliser l'éclairage de la pièce pour transmettre des informations imperceptibles à l'œil nu mais captées par un ordinateur. C'est le projet d'une équipe du Fraunhofer Institute for Telecommunications, qui propose d'utiliser les installations lumineuses existantes pour la communication optique sans-fil. Le système parvient à transmettre des données jusqu'à 230 Mbit/s et envisagent de pouvoir aller jusqu'à 500 MB/s, dans des pièces ou des locaux dont l'éclairage est commun. Et ce en utilisant toujours la même installation lumineuse…

Facebook = premier site américain par ses visites – Media & Tech

Selon le panel Hitwise, Facebook vient de passer un cap marquant, celui de devenir le premier site américain par le nombre des visites qui lui sont faites.

Pour Danah Boyd, la privacy n’est pas morte – frenchxsw

Non, la vie privée n'est pas morte, rappelait la chercheuse danah boyd en ouverture de la conférence SXSW. Dans la vraie vie, la vie privée est l'objet d'apprentissages et de négociations toujours imparfaites, qui conditionnent le fonctionnement de notre vie sociale, selon la confiance qu'on accord aux gens et aux lieux. En ligne, les gens n'ont pas abandonné l'idée de contrôler leur vie privée. reste que l'espace public de nos sociétés n'est ni égalitaire ni démocratique. "Lorsque les individus blancs, mâles, surdiplômés et ultra-compétents technologiquement, s’expriment dans l’espace public, ils estiment avec raison ne prendre aucun risque pour leur vie privée ou professionnelle." Mais ce n'est pas le cas pour tout le monde… La publicité sur les réseaux sociaux n’est pas nécessairement un outil de démocratisation de l’espace public, et peut très bien opérer dans le sens contraire : comme le montre l'affichage d'opinions politiques ou religieuses d'employés ou d'enseignants.

Indexation sociale vs Indexation algorithmique – Akostic.com

Sylvain Guéguen, consultant en webmarketing pour Akostic, tisse un intéressant comparatif entre l'indexation sociale et l'indexation algorithmique, montrant les avantages de chacune. Si les moteurs de recherches sont plus pertinent, les sites sociaux apportent un contenu plus frais et plus diversifié.

Empêcher les jeunes de maîtriser le numérique ? – Veille et Analyse TICE

"Ce qui est essentiel de maîtriser désormais ce n’est plus la machine, mais la part d’humain qui est contenu dans les dispositifs numériques qui nous entourent", explique Bruno Devauchelle. En éducation, ce n'est plus tant la technique qu'il faut apprendre aux jeunes que les intentions sensées se lire dans nos outils. "Il faut gagner la bataille de la conscience"… Reste à savoir si le plan numérique pour l’éducation promis saura faire une part à cette question ?

Décisions d'entreprises : êtes vous plutôt Data ou plutôt Hippo ? – TransID

Sur quoi s'appuie la prise de décision dans votre entreprise ? Les données ou les Hippos (Highly Paid Person Opinion : l'opinion des personnes bien payées) questionne l'économiste Hal Varian, qui travaille désormais chez Google ?

L'art de la statistique politique – Netpolitique

Le pouvoir de la visualisation des données est en route, comme le montre l'enrôlement d'Edward Tuffe dans l'équipe d'Obama, Tuffe, le Léonard de Vinci des données, le gourou de l'infographie… Car la transparence des données n'est rien sans des courbes bien tournées. La visualisation des données est en passe de devenir une arme politique…

Je twitte donc je suis- Ecrans

Que font les net artistes de Twitter ? se demande Marie Lechner pour Ecrans.fr… Ils tweetent bien sûr… Ils tweetent les frappes volées à un utilisateur sur son clavier ou connecté à une chaussure, ils tweetent des messages répétitifs… Ils s'amusent des fonctionnalités.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *