Une « peau » pour rafraîchir les bâtiments – FastCoExist

Aux Etats-Unis, les bâtiments consomment une grande part de l’énergie produite, pour se chauffer comme pour se refroidir. Des chercheurs de l’université de Californie à Berkeley ont imaginé une membrane pour protéger les bâtiments, qui laisse passer la lumière mais pas la chaleur, et cela, sans nécessiter d’électricité pour fonctionner.

La membrane ne rafraîchit pas l’air, comme un système d’air conditionné, mais le régule entre l’extérieur et l’intérieur. C’est le projet Saber du programme Bioms du laboratoire de design environnemental de Berkeley, mené par Maria-Paz Gutierrez. Via FastCoDesign.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *