Il faut développer la ville malléable – L’Express

Le géographe Luc Gwiazdzinski (@gwiazdzinskipour l’Express revient sur son concept de “ville malléable” : 

“Il faut arrêter de construire un bâtiment par fonction. L’exemple criant, c’est celui du Parlement européen. Il n’est utilisé que trois jours et demi par mois, on aurait pu faire beaucoup mieux ! Faisons en sorte que les bâtiments existants servent à une chose différente le matin, l’après-midi, le soir et la nuit. 

Une place de mairie peut, le soir, devenir un terrain de football. Avec un mobilier urbain qui se transforme, elle pourrait même devenir une scène de théâtre. Aujourd’hui, quand on a l’idée d’un théâtre, on fabrique un "objet célibataire”, on le pose en périphérie, on s’y rend un soir et, le reste du temps, il ne fonctionne pas. Il faut réinventer de nouvelles règles pour que les habitants des grandes villes puissent travailler ensemble sur la succession des activités, de nuit comme de jour. Les artistes peuvent nous aider à repenser l’espace public.“ 

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *