Comment AirBnb squatte la France – Mediapart

Le géographe Sébastien Jacquot, l’anthropologue Saskia Cousin et le chercheur en informatique Gaël Chareyron ont réalisé une étude sur l’implantation d’AirBnb en France (les mêmes chercheurs avaient récemment réalisé une étude sur TripAdvisor) rapporte Mediapart, qui souligne le développement du meublé locatif, notamment dans les villes les plus touristiques, au détriment de l’offre locative résidentielle. 19 % des appartements mis en location à Paris le sont par des personnes multipropriétaires sur la zone, soulignent les chercheurs. Pour remédier à cela la mairie de Paris s’est dotée d’une équipe de 15 agents chargés de contrôler la transformation de logements en commerce et inversement et des locations meublées de courtes durées, ayant conduit à 15 condamnations pour 46 logements en 2014 et 516 000 euros d’amende. Le problème est qu’AirBnb ne semble pas se montrer très coopératif avec les autorités pour faciliter les enquêtes, estime Mediapart. Pour l’adjoint de la ville de Paris au tourisme, AirBnb n’a pas à faire la police. De nouvelles règles ont récemment été votées dont on ne mesure pas encore la portée : taxe de séjour et obligation pour les propriétaires qui créent un logement meublé touristique de créer un logement de même surface dans le même arrondissement. Pour les chercheurs, une solution pourrait être que la ville de Paris elle-même développe un site comparable à AirBnb.  

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *