Big Data RH – Les Echos

Des logiciels d’analyses de données massives assistent désormais les entreprises dans leurs tâches de recrutement, de formation et de gestion des talents. Ce management par la donnée ne peut
toutefois pas se faire sans l’aval des salariés, rappelle Les Echos. Selon la loi
informatique et liberté, ils doivent être informés de l’usage qui sera
fait d’une telle base de données.

Le rapport “Transformation numérique et vie au travail” (.pdf), rédigé par Bruno Mettling, ancien DRH d’Orange, préconise “d’encadrer strictement l’usage des données relatives aux salariés”. Reste encore à trouver les modalités de ce cadrage : qui a accès à quelle donnée ? Récemment, le responsable du management d’Orange a dévoilé un système de visualisation des parcours internes basé sur l’analyse de données, permettant à chaque collaborateur du groupe de savoir comment
ont évolué des collègues titulaires des mêmes diplômes ou au parcours similaire. Mais beaucoup des primo-utilisateurs se sont déclarés génés par ces formes d’agrégation, pourtant souvent disponibles sur les réseaux sociaux professionnels.

Comme nous le pointions dans les résultats de Bodyware, nous allons avoir besoin d’expérimentations dans ce domaine pour trouver les modalités d’un consensus.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *