Google ouvre à tous TensorFlow, son système d’IA – Numerama

Google a mis à disposition son moteur d’intelligence artificielle, TensorFlow, rapporte Numerama permettant aux développeurs d’accéder “facilement” à un outil de deep learning (apprentissage profond). Grâce à cette mise à disposition, les développeurs auront donc désormais accès à un système technique d’apprentissage automatique, présenté comme rapide et léger par rapport à ses concurrents. Pour Google, l’enjeu est de fournir un système qui va permettre à la communauté du deep learning d’échanger plus rapidement et à Google d’avoir un retour sur les applications et les développements qui peuvent être faits de son logiciel. 

S’il existe déjà des outils d’apprentissage profond accessibles comme Torch, Caffe ou Theano, développés par des universités, rapporte Morgane Tual pour Le Monde, Google semble avoir l’intention de devenir l’un des acteurs incontournable du domaine en proposant un logiciel présenté comme plus performant, lui permettant de se rapprocher d’une communauté de développeurs qui l’intéresse. Reste que si le code est libre, si les développeurs peuvent l’utiliser et l’améliorer dans leurs projets, Google dispose lui des données et de la puissance lui permettant de lui donner toute son ampleur. “Des ingrédients indispensables pour obtenir les meilleurs résultats des programmes d’apprentissage des machines”.

MAJ : Sur Wired, Lukas Biewald de Crowdflower estime que, en matière d’Intelligence artificielle (IA), la valeur ne réside pas dans le logiciel ou les algorithmes que Google libère, mais bien plutôt dans les données que Google garde par devers lui. Cette ouverture n’est pas tant un triomphe du logiciel libre que de la fermeture des données. 

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *