Encore un swarm de robots – New Scientist

Par rapport à ses congénères, celui-ci possède deux points forts : tout d’abord il est constitué d’un millier de robots (1024 pour être précis), et ensuite il peut prendre n’importer quelle forme (bidimensionnelle) souhaitée par les chercheurs.

Ce travail a été réalisé par l’équipe de Michael Rubenstein à l’université d’Harvard.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *