Les compagnies de disques et les studios de Hollywood cherchent à tuer les liens hypertextes