La vitesse de ma voiture s’adapte automatiquement à la route sur laquelle je circule

La Sécurité routière va expérimenter un système de bridage de vitesse embarqué sur une flotte d’une vingtaine de véhicule. Le système baptisé Lavia (Limitateur s’adaptant à la vitesse autorisée) s’appuie sur le GPS pour obtenir la position exacte du véhicule et adapter sa vitesse aux maximales autorisées selon le type de voies empruntées et les indications les concernant qu’il a en mémoire. En cas d’excès, la Sécurité routière testera deux dispositifs : un dispositif informatif, consistant en un voyant clignotant sur le tableau de bord et un système actif rendant la pédale de l’accélérateur inefficace.
L’info : http://www.01net.com/article/220445.html
Le communiqué de presse de la Sécurité routière : http://www.securiteroutiere.gouv.fr/vos-informations/espace-presse/les-communiques-de-presse/4eme-trimestre-2003/LAVIA.html
Le projet Lavia : http://www.projet-lavia.com

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

  1. Si depuis le 28 octobre 2003 (nous sommes en juillet 2006) la sécurité routière a expérimenté un tel système de bridage embarqué , il faudrait peut être en parler plus précisément. Un système bien plus simple que le GPS (susceptible de pannes) serait d’utiliser des transpondeurs radio disposés directement sur les paneaux de limitation en ville. Avantages: les taxi, les poids lourds, les automobilistes de passge, ne seraient plus forcés d’avoir un oeuil sur le compteur, un autre sur la route, et le troisième sur le nom des rues…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *