L’actualité médicale pour tous ?

Une association de chercheurs, animée par Harold Varmus, ancien directeur de l’Institut national de la santé des Etats-Unis, mécontents des coûts d’abonnement aux magazines scientifiques a décidé de fonder une « bibliothèque publique des sciences », sous la forme d’une structure éditoriale et technique qui se consacre à créer une série de publications scientifiques de qualité, en ligne et gratuite. La « Public Library of Science » a fait paraître en octobre 2003 le premier numéro de PLoS Biology (avant la parution prochaine du premier numéro de PLoS Medecine) : des revues scientifiques gratuites qui entendent concurrencer de prestigieuses revues payantes comme Nature, Science ou NewScientist. Les coûts de production des magazines seront couverts par une participation des organisations et institutions qui ont financé les recherches. Seule inconnue, si Harold Varmus a déjà fédéré quelques belles signatures, on ignore si l’effet de masse sera au rendez-vous. Il y a fort à parier que nombre de scientifiques préféreront – et pour longtemps – publier dans des revues prestigieuses sur papier plutôt qu’en format électronique.
L’info : http://www.liberation.fr/page.php?Article=150891
La réponse de Nature à PLoS : « Publication scientifique  : qui payera pour l’accès ouvert ? » :
http://www.nature.com/cgi-taf/DynaPage.taf?file=/nature/journal/v425/n6958/full/425554a_fs.html
Public Library of Science : http://www.publiclibraryofscience.org
PLoS Biology : http://www.plosbiology.org
Notons que le directeur général du Cnrs, Bernard Larrouturou, vient de signer, avec de nombreuses personnalités scientifiques mondiales, la « Déclaration de Berlin ». Se situant dans la prolongation de l’Appel de Budapest, mouvement mondial en faveur des archives scientifiques ouvertes, les auteurs de la Déclaration de Berlin réclament la mise à disposition en accès libre (open access) de la littérature scientifique mondiale.
L’info : http://www.homo-numericus.net/breve.php3?id_breve=436
La Déclaration de Berlin : http://www.zim.mpg.de/openaccess-berlin/index.html et sa version française : http://www.zim.mpg.de/openaccess-berlin/berlindeclaration.html
L’Appel de Budapest : http://www.soros.org/openaccess/fr/
Le répertoire des revues en accès ouvert : http://www.doaj.org
L’Open Archive Initiative : http://www.openarchives.org
Grâce au projet Ptolémée développé avec l’aide du département de chirurgie internationale et de la bibliothèque universitaire de l’université de Toronto (Canada), les étudiants et les chirurgiens d’Afrique de l’Est ont désormais accès à 20 000 journaux et revues médicales. La bibliothèque de l’université de Toronto fournit l’accès en ligne à son impressionnant fonds électronique médical. Les chirurgiens et médecins africains se connectent depuis leurs universités grâce à des mots de passe qui leur ont été attribués. « Les chirurgiens eux-même sont extrêmement élogieux : 60 % des utilisateurs impliqués dans le projet indiquent que l’information qu’ils ont reçue via Ptolémée a changé leur pratique », indique le docteur Massey Beveridge de l’université de Toronto.
L’info : http://news.bbc.co.uk/go/em/-/2/hi/technology/3211844.stm
Ptolemy Project : http://www.utoronto.ca/ois/myweb9/index.htm

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

  1. je vous felicite pour cette initiative,je pense aussi que l’information quelque soit sa nature doit etre accessible a tous,en particulier aux professionnels du métier,de nos jours tout est payant,et je pense que certaine personne n’ont pas d’accès à la connaissance faute de moyens parfois simples mais handicapant par exemple dans certain pays,nous n’avons pas accès au paiement électronique,c’est un véritable handicap

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *