Un nano-transistor biologique

Des scientifiques du Technion-Israel Institute of Technology sont parvenus à fabriquer un transistor étonnant, en combinant de l’ADN et des nanotubes de carbone. Les nanotubes, connus pour leurs propriétés extraordinaires, ont été « incorporés » sur l’hélice d’ADN provenant d’une bactérie, transformant la molécule biologique en un composant conducteur. Le tout se comporte comme un minuscule transistor (un « nano-sistor » ?) lorsqu’un courant électrique lui est appliqué. L’un des intérêts de cette première mondiale résulte de l’auto-assemblage des nanotubes sur l’ADN, qui vont se « brancher » d’eux-mêmes sur la molécule, laissant entrevoir la création semi-automatisée de composants électro-biologiques très complexes, impossibles à fabriquer « manuellement ».
L’info : http://www.newscientist.com/news/news.jsp?id=ns99994406
Technion : http://www.technion.ac.il/english

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

  1. Monsieur,

    Je suis ravi de vous lire et d’être au courant de cette prouesse scientifique. la technologie est une science du futur et cette surprise des scientifiques Israéliens est encourageant, je crois sincèrement que c’est là la clé de la technologie du futur.
    Nous pouvons fonder un grand espoir dans la guérrison de plusieurs maladies humaines; par exemples certaines personnes qui ont perdu la motricité dont cet engin peut servir à délivrer le nanocourant utile pour stimuler les organes affaibli.

    Je suis un étudiant en chimie à l’université de kinshasa, en republique democratique du congo. il y a certe certaines découvertes qui nous surprendront et nous pousserons à nous intérroger à quoi cela va servir? Mais Mr Dynamo en fabriquant cet machin par hasard ne savait pas aussi bien cela devait servir; Laissons au temps le temps et continuons à fouiner, à scruter les nouvels horizons et je crois qu’il y a une lueur d’espoir et des belles perspectives dans l’avenir.

    Sincèrement votre Malala Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *