La cure contre les virus : supprimer le bouillon de culture

Pour Philip Brittan, les problèmes de sécurité et la multiplication des virus sur les PC sont moins liés à la « monoculture Microsoft » qu’au modèle même du PC : parce qu’il stocke individuellement le système d’exploitation, les identifiants, les logiciels et les données des utilisateurs, chaque PC est un bouillon de culture idéal pour les virus. Il serait impossible de les protéger tous. La solution – idéale, mais improbable selon Brittan : déplacer l’essentiel des données et des programmes vers des serveurs, protégés et gérés par des professionnels.
La tribune de Philip Brittan sur News.com : http://news.com.com/2010-7355-5118280.html
Philip Brittan dirige la société Droplets, qui développe des modèles d’applications pour les « clients légers » : http://www.droplets.com
John Thompson, PDG de Symantec, éditeur de logiciels de sécurité, considère que les problèmes de sécurité et les virus sont là pour rester : http://news.com.com/2008-7355-5116826.html

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *