Telecentros, les Espaces publics numériques brésiliens

Favoriser l’accès à l’outil informatique et à l’internet à un public potentiel de 3,7 millions de personnes (et ce uniquement dans la partie Est de la ville où se concentrent les quartiers les plus défavorisés), le tout dans une perspective d’insertion par l’emploi, telle est l’ambition de la municipalité de Sao-Paulo via le programme « Telecentros » qui vise à élargir son champ d’ouverture de lieux d’accès publics à l’internet.
Le projet, présenté au récent Sommet mondial des villes et des pouvoirs locaux à Lyon (http://www.cities-lyon.org/fr/initiatives/112) se fonde sur l’idée « que les gens puissent s’approprier ces télécentres, que ces derniers deviennent des espaces d’appartenance. C’est là l’enjeu fondamental de la viabilité de l’initiative », dixit Mauro Campos, directeur administratif du Rits (Rede de Informações para o Terceiro Setor, http://www.rits.org.br), la structure chargée de la maintenance des espaces et de la formation des animateurs avec laquelle la ville a passé une convention. Une centaine de lieux sont déjà opérationnels. En dehors de leur fonction d’initiation et de l’accès à l’internet, ils assurent des liens forts avec le tissu associatif local : ateliers de création d’entreprises, de formation professionnelle, services de e-santé… Parmi les projets, la création d’un catalogue électronique de fournisseurs locaux, un service de collecte de données pour le gouvernement et une base de données en ligne d’offres d’emplois.
L’info : http://www.apc.org/english/news/index.shtml?x=8176 et http://www.laviedunet.be/VDN/Viedunet/Societe/page_5009_172874.asp
Le site des « telecentros » (en brésilien) : http://www.telecentros.sp.gov.br
La genèse du projet : http://www.csiwisepractices.org/?read=406#fr
Par ailleurs, l’Unesco (http://portal.unesco.org) et l’Agence suisse pour le développement et la coopération (SDC) ont plaidé au cours du Sommet mondial de la société de l’information à Genève (Smsi : http://www.itu.int/wsis/index-fr.html) pour le financement d’une expérience pilote en Afrique dite des « Centres multimédias communautaires » (CMC) afin de « réduire la fracture numérique » au Mali, au Mozambique et au Sénégal en projetant l’ouverture de 150 nouveaux espaces.
L’info : http://fr.news.yahoo.com/031208/1/3jb6c.html

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *