Le génie est dans la bouteille…

La première mouture du projet GenieBottle consistait en de simples bouteilles en verre produisant de la musique lorsqu’on les débouchait ou qu’on les rebouchait. Particulièrement poétique – et largement récompensé – ce projet a toutefois des applications potentielles concrètes, tirant parti de l’association entre des capteurs de mouvement et des objets usuels. « C’est un exemple qui consiste à prendre une signification (la bouteille) et une action (l’ouverture ou la fermeture du bouchon) pour les étendre dans le monde numérique. L’idée est de créer un langage basé sur les relations entre le corps et le monde physique », résume Ishii.
Le projet MusicBottle a depuis évolué et propose désormais non plus seulement quelques notes de musiques, mais de rencontrer trois « génies », Junar, Opo et Seala, trois personnages inventés par le département Tangible Media du Media Lab capables – chacun avec sa personnalité et son intonation propre –, de tenir un discours cohérent non seulement entre eux, mais aussi avec des tierces personnes. Si un orateur est interrompu soit par un autre génie, soit par l’utilisateur, un système de playback lui permet de ne pas perdre le fil de l’histoire préalablement ordonné.
Les applications futures de ces systèmes de narration devraient à l’avenir être appliqués à enseigner l’Histoire à destination d’un jeune public.
Ouvrez les bouteilles pour libérer les génies...
Le projet GenieBottles  : http://tangible.media.mit.edu/projects/genieBottles/geniebottles.htm
Le site du département Tangible Media : http://tangible.media.mit.edu
GenieBottles, un des nombreux projets développés par le département Tangible Media : http://tangible.media.mit.edu

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *