La machine à rêves

Le constructeur de jouet japonais Takara a annoncé le lancement prochain d’une machine à rêver qui permet d’orienter le cours de son rêve. Cet "atelier du rêve" (Yumémi-kôbô) agit pendant le sommeil paradoxal en diffusant des parfums relaxants, de la musique sélectionnée en fonction du rêve désiré (à un niveau sonore qui ne gêne pas le sommeil), des enregistrements vocaux en boucle répétant le scénario que l’on souhaite rêver… Pour éviter les réveils brutaux et favoriser le souvenir de ses rêves, la machine allume progressivement la lumière et renforce peu à peu le niveau sonore. L’appareil (35 cm de haut) ne coûtera que 110 euros et Takara compte en vendre 30 000 unités dès cette année.
L’info : La rédaction et Jap’Presse (http://www.jap-presse.com), agence de veille du marché japonais des NTIC et http://www.branchez-vous.com/actu/04-01/08-135101.html et http://news.bbc.co.uk/2/hi/asia-pacific/3395505.stm
Pour rappel, Takara avait déjà lancé sur le marché un jouet qui avait fait parler de lui, le bowlingual : http://www.fing.org/index.php?num=2033,2

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *