Ecrire la petite et la grande histoire en photos

Suzanne Ross résume en un article une dizaine de projets de recherche de Microsoft tournant autour de la gestion, la retouche, l’échange, la circulation et la publication de photos numériques personnelles.
Le projet Continuous Flash permet de faire la moyenne entre deux photos quasi-simultanées, l’une prise avec flash et l’autre sans flash. Image Stacks (« piles d’images ») permet d’extraire des parties de plusieurs photos d’un même sujet, par exemple un groupe de personnes, et de les associer en une photo « idéale ». D’autres travaux visent à « nettoyer » une image de détails inesthétiques (ou un visage de rides), à insérer facilement un objet tiré d’une image dans une autre photo… ou encore à produire automatiquement une caricature à partir d’un portrait.
Pour organiser un stock croissant de photos numériques, plusieurs projets permettent de reconnaître le type de contenu de photos dispersées dans plusieurs dossiers de l’ordinateur (photos d’intérieur ou d’extérieur, comprenant ou non des personnages…), voire de rapprocher des photos en fonction de la date de prise de vue, des couleurs dominantes… pour les associer de manière quasi-automatique à un même « événement ».
Le Social computing group (http://research.microsoft.com/scg) expérimente un outil de « social networking » fondé sur l’utilisation et le partage de photos. Enfin, le World Wide Media Exchange (Wwmx, http://wwmx.org) permet aux utilisateurs de mettre leurs photos en ligne en les associant à un point du globe, un moment et/ou un événement.
L’info : http://research.microsoft.com/displayArticle.aspx?id=605

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *