Les Américains ne voient pas le mal dans le P2P

Interrogés par Harris Interactive, les consommateurs américains établissent une nette différence entre la revente de contenus téléchargés – qu’ils considèrent comme du piratage – et le téléchargement à des fins personnelles, qu’ils analysent majoritairement comme un acte légitime, équivalent au fait d’acheter un CD d’occasion ou d’enregistrer un disque prêté par un ami. Les opinions diffèrent très nettement selon l’âge des personnes interrogées : les jeunes sont beaucoup plus favorables à l’échange de fichiers que les plus âgés.
L’enquête : http://www.harrisinteractive.com/harris_poll/index.asp?PID=434
Avec le site « What’s the download » (« Qu’est-ce que télécharger ? »), la Riaa tente de convaincre les jeunes de passer aux sites légaux. Un intéressant effort d’argumentation : http://www.whatsthedownload.com

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *