Comment se prémunir de l’infobésité ?

Si d’aucuns rendent grâce aux cellulaires, assistants numériques personnels et autres dispositifs qui leur permettent d’être informés, branchés et donc accessibles sans relâche, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, force est cependant de constater que pour d’autres, cette disponibilité a aussi son revers. Des voix de plus en plus nombreuses s’élèvent en effet pour promouvoir l’importance de s’accorder un répit et, en bout de ligne, de se ménager un espace libre de cette info-pollution. Une synthèse de Catherine Lamy pour le bulletin SISTech du Cefrio (Québec).
L’info : http://www.infometre.cefrio.qc.ca/loupe/sistech/0504.asp#11

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *