Un pas vers l’émulateur universel