La messagerie instantanée en entreprise

Selon le cabinet américain Nucleus Research, 18 % des entreprises américaines autoriseraient officiellement leurs employés à communiquer par messagerie instantanée. La mauvaise réputation de ces outils, liée à leur origine grand public, ne serait pas justifiée : les 15 minutes quotidiennes que leurs utilisateurs professionnels leur consacrent seraient essentiellement professionnelles et particulièrement productives. Les échanges sont en effet particulièrement brefs et peuvent être menés en parallèle avec d’autres activités, en particulier les réunions et téléconférences. Les fonctions de « présence » aident à identifier et localiser des collègues et des ressources disponibles pour une tâche donnée, ou encore à gérer une équipe ou un groupe de travail.
Plusieurs développeurs de logiciels de messagerie instantanée proposent des versions professionnelles de leurs outils, débarrassées des gadgets des outils grand public et adaptées au contexte professionnel : gestion de groupe, agenda partagé et partage de fichiers (InterComm), kit de développement d’applications de communication temps-réel (Jabber), sécurisation (Akonix)…
L’info : http://www.redherring.com/article.aspx?a=10870&hed=I%20work,%20therefore,%20IM
Nucleus Research : http://www.nucleusresearch.com
InterComm, de Five Across : http://www.fiveacross.com/products/intercommpro.shtml
Jabber Inc. : http://www.jabber.com
Akonix : http://www.akonix.com
Selon le projet Pew Internet, 11 millions d’Américains utiliseraient la messagerie instantanée au travail : http://www.fing.org/index.php?num=5098,2 et (.pdf) : http://www.pewinternet.org/pdfs/PIP_Instantmessage_Report.pdf

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *