Le haut débit modifie les pratiques en ligne des entreprises

Une étude de Statistique Canada dresse un portrait comparatif du niveau d’adoption des TIC par les entreprises canadiennes selon leur type de connexion (haute ou basse vitesse).

En 2003, 66 % des entreprises (63,6 % des entreprises de moins de 20 salariés et 94,4 % des grandes entreprises) étaient connectées à haut débit, contre 48 % en 2001.

La connexion rapide est fortement liée à d’autres indicateurs d’activité en ligne : en 2003, 50 % des entreprises (dont 44 % des petites entreprises) branchées à l’internet haute vitesse, quelle que soit leur taille, possédaient un site, contre 29 % des entreprises branchées à basse vitesse. 56 % des entreprises branchées à haute vitesse ont effectué des achats en ligne en 2003, contre 35 % de celles qui ne l’étaient pas.

S’agissant des ventes en ligne, l’étude révèle que 97 % de la valeur des ventes est attribuable aux entreprises utilisant une connexion rapide. Les entreprises connectées à haut débit vendent à 70 % aux entreprises, celles qui ne le sont pas, à 60 % aux particuliers.

Les usages des petites entreprises raccordées à haut débit s’apparentent de plus en plus à ceux des grandes entreprises. Elles possèdent quatre fois plus d’intranets (21 %) que celles qui ne bénéficient pas de la large bande (5 %) et cinq fois plus d’extranets (10 %) que ces dernières (2 %).

L’info (Infomètre du Cefrio)
Communiqué de presse de Statistique Canada
L’étude intégrale

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *