L’offre de films sur les réseaux P2P

Le Centre national du Cinéma (CNC) et l’Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (Alpa) ont rendu public un rapport sur l’offre de films possédant une piste sonore française sur les réseaux P2P, issu d’une étude réalisée en août 2003 et juillet 2004. Selon l’étude, dont les modalités sont un peu imprécises, sur un an, 488 films en version française sont apparus sur plusieurs réseaux P2P sous la forme de 588 fichiers. On y apprend notamment que 36,4 % des films sortis en salle sur la période sont disponibles en version « pirate » sur l’internet. 24 % des films français sont ainsi mis à disposition, contre 84,8 % des films américains. 60 % des films américains sont disponibles avant leur sortie en salle, mais aucun film français. Cette étude balaye le mythe du « Camcoding » (enregistrer un film directement dans une salle de cinéma), puisque « seulement » 15 % des films pirates en sont originaires.
Cette étude poursuit celles déjà amorcées par le CNC sur le sujet, voir : http://www.fing.org/index.php?num=4996,2 et http://www.fing.org/index.php?num=4897,2
L’info : Bucheron.net et http://www.cnc.fr/a_presen/r4/p1_d1_offrepirate.htm
Le rapport (.pdf) : http://www.cnc.fr/a_presen/r4/offrepirate.pdf
Rappelons que la fréquentation des salles obscures a progressé de 13 % sur les 12 derniers mois : http://www.cnc.fr/d_stat/fr_d_em.htm
Rappelons également la partution de « Piratage (ou partage – titre originel) », N°1 des Nouveaux dossiers de l’audiovisuel de l’INA, coordonné par Frank Beau et Daniel Kaplan  : http://www.ina.fr/produits/publications/nouveaux_da/1/index.fr.html

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *