Le graphène, la matière la plus fine au monde

Des chercheurs anglais et russes ont découvert un nouveau type de molécule, dénommée « graphène », qui présente la caractéristique d’être la moins épaisse possible. L’épaisseur de la molécule se limite en effet à celle d’un seul atome de carbone. Cette molécule « à deux dimensions » appartient à la famille des fullérènes, à laquelle appartiennent également les nanotubes de carbone. Comme ceux-ci, le graphène affiche des propriétés extraordinaires, notamment en termes de solidité et de conductivité électrique. Les chercheurs estiment possible de fabriquer des molécules de graphène de grande taille (d’une surface de quelques centimètres carrés), créant une sorte de tissu moléculaire (un « nanotissu ») qui serait plusieurs dizaines de millions de fois plus large qu’épais. Les applications envisagées concernent notamment l’élaboration de transistors se limitant à une seule molécule, plats et ultra-rapides.

L’info : MacPlus et EurekAlert
Images : rendus 3D et images réelles

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

  1. Un des aspects méconnus des nanotechnologies est de pouvoir travailler sur les structures de la matière en plus de la chimie. On peut atteindre des propriétés nouvelles et interessantes ainsi. Je l’ai fait industriellement et « ça marche » !

  2. J’espere que les recherches dans ce domaine seront fulgurantes,quand à la mise en application de ce qui en resultera.

Répondre à Alain de l'Eprevier Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *