"Appliquer le succès d’eBay au débat public"

Telle est en substance la recommandation de l’Institut de recherche britannique sur les politiques publiques (Institute of Public Policy Research, IPPR). Ce Think Tank britannique vient de publier un rapport intitulé : "Les communautés en ligne sont-elles un outil politique ?" (.pdf) inspiré par le concept de « civic commons » (.pdf) proposé par Stephen Coleman, professeur de e-democracy à l’Oxford Internet Institute. Selon ce rapport, le gouvernement britannique pourrait jouer un rôle majeur en faveur du débat public en mettant en place un système de confiance similaire à celui proposé par eBay qui permette à chacun de noter les participations des citoyens et de voir à quel niveau de confiance chacun est enregistré.

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

  1. Bonjour connaissez vous agorawiki.org ?

    En cours de déploiement, il est le meilleur système de débat en ligne selon moi. (wiki, vote, profil des membres)

    Antoine

  2. Bonjour !
    Pratiquez vous EBay ? Il suffit d’y passer quelque temps pour réaliser que le système de notations croisées est un leurre. Si l’on excepte les cas extrèmes l’ensemble du processus repose sur un pacte de non agression tacite qui conduit à de pseudos discussions tronquées par le fait que l’attaque connait une riposte identique en nuisance. Il suffit pour s’en convaincre de consulter les profils des membres qui ont dans l’ensemble des popularités soviétiques ou africaines !
    Bref très éloigné d’un modèle basé sur la confiance.

    J’ai plus de 900 achats réalisés sur EBay. Je continue à m’en servir mais de là à en faire un paradigme !!! Arrétez de fumer, consommez 😉

    Patrick

  3. Personnellement, je suis entièrement d’accord avec vous sur les limites de ce type d’outils. Les sytèmes de rating mettent toujours en avant des « représentants » ou des « représentations » issues de la moyenne de ceux qui établissent le rating.

    Comme dans Google, ce n’est pas nécessairement les pages les plus vues ou les plus liées qui sont les plus pertinentes. Pour autant, on ne peut pas dire que le rating à la Google ne soit pas « pertinent » 🙂 Cela dépend donc du contexte.

    Je pendrais encore un autre exemple, sur les Forums du Forum des droits sur l’internet, vous avez la possibilité d’approuver les messages postés. Mais que signifie approuver ? Est-ce que je note cet article pour sa pertinence ou parce qu’il rejoint ce que je pense ?…

    Les règles ont certainement besoin d’être plus précises…

    L’intérêt de cette information n’est pas dans la « caricature » de solution qu’elle propose, mais bien dans l’idée qu’elle émet. Il reste encore à l’affiner, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *