Captology : étudier les technologies de persuasion

Le laboratoire des technologies de la persuasion de Stanford (Stanford Persuasive Technology Lab) travaille à démêler comment des produits ou des technologies – des sites web aux logiciels pour téléphones mobiles – peuvent être conçus pour modifier ce que les gens pensent ou font.

L’une de leur expérimentation s’appelle Buddybuzz, un système qui vous indique des articles intéressants à lire (piochés dans les dépêches de Reuters), basés sur les recommandations des gens qui composent votre réseau social (via SmartMobs).

Le laboratoire publie également un weblog et travaille beaucoup sur la notion de crédibilité en ligne.

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

  1. Pas nouveau ces histoires de collaborative filtering. On en parle depuis près de 10ans sans jamais avoir vu quelquechose de significatif émerger. Peut-être un peu chez Amazon. J’aimerais cet éclaircissement. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *