Le « triple play » de voisinage

Les voisins d’Andrew Greig, dans une petite ville canadienne dont le nom n’est pas dévoilé, ont choisi leur opérateur triple play (internet haut débit, télévision, téléphonie) : c’est Andrew Greig. En partageant sa connexion, en s’abonnant aux tarifs revendeur à plusieurs chaînes numériques et en installant tout seul son autocommutateur numérique et son serveur vidéo, cet informaticien est devenu, depuis son pavillon, un fournisseur d’accès sans-fil de voisinage. Et l’entreprise dont il est l’un des associés, Starnix, spécialisée dans les solutions open source, compte bien se servir de son exemple pour promouvoir de nouveaux modèles, commerciaux mais très bon marché, d’accès et de convergence numérique.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *