Son identité, seul rempart contre le crime ?

Voilà un sondage qui va faire grincer des dents : en Corée du Sud, selon un sondage Gallup, 75 % des internautes pensent qu’un procédé nécessitant de s’enregistrer sous son vrai nom sur le web, serait une prévention efficace contre les crimes en ligne. Un résultat qui conforte le gouvernement coréen dans son choix de développer un système qui exige l’identification des internautes quand ils publient quelque chose sur le web.

Le ministère de l’Information et des Télécommunications Coréen souhaite que cette mesure, criminalisant l’anonymat, soit implémentée sur les plus importants portails et sites du pays d’ici la fin de l’année. Des experts rappellent tout de même que, si cette disposition est adoptée – rien n’est moins sûr, puisqu’elle va tout de même à l’encontre de certains droits constitutionnels sur la liberté de parole -, cette disposition aura surtout pour effet d’irriter la plupart des utilisateurs ordinaires du web, sans avoir vraiment d’effets sur les cybercriminels qui utilisent des méthodes nettement plus évoluées.

Via SmartMobs.

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *