Distributeurs automatiques de surveillance

mimamorirobot.jpgL’école élémentaire de Chuou à Osaka vient de lancer, en test, un système de sécurité et de surveillance des enfants reposant sur des distributeurs automatique de boissons équipés de caméras de vidéosurveillance et de lecteurs de puces RFID. L’objectif est de pouvoir filmer les allées et venues des enfants, de les photographier et d’envoyer les photos à leurs parents, identifiés à partir des puces RFID contenues dans leurs cartables.

Ce n’est pas la première fois qu’une école japonaise cherche ainsi à équiper les écoliers de puces RFID. Des cartes scolaires ont ainsi été truffées de telles puces afin de prévenir les parents, par mail, de l’arrivée de leur enfant à l’ecole, de les alerter s’ils s’approchent de lieux considérés comme dangereux, mais aussi d’interdire l’accès à ceux qui ne se sont pas identifiés correctement. Le parc d’attraction Legoland, au Danemark, propose quant à lui un bracelet jetable doté d’une puce RFID permettant, grâce à un maillage Wi-Fi, de suivre à la trace enfants et personnes âgées.

NTT et Nissan ont pour leur part mis au point un système RFID afin d’inviter les automobilistes à ralentir dès lors qu’est repérée la présence d’enfants dans les parages. Et KDDI, deuxième opérateur mobile japonais, a de son côté lancé le « tsuugaku keitai » (littéralement « portable du chemin de l’école »), un téléphone GPS destiné, entre autres, à permettre lui aussi aux parents de surveiller le parcours de leur progéniture.

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

  1. Je vais arrêter d’appeler ma fille « ma petite puce » Es-ce bien raisonnable de la part des Japonais de « brider » la liberté de leurs enfants !!!

  2. Es-ce résonnable?? Mais c’est immonde!
    Où est la liberté?? Bientôt on ne pourra plus aller nul par sans être contrôlé!
    « brider » ? Moi je dirais fliquer! Où est passé la confiance? Si on est pas capable d’assumer ses enfants, si on est pas capable de les élever et de s’en occuper, mieux vaut ne pas en avoir que de leur mettre des puces éléctroniques pour les surveiller!

    C’est un débat qui ne devrait avoir lieu d’être. Comment peut on agir ainsi, et condamné la liberté, la jeunesse, de nos propres enfants.

  3. si votre enfant est enlever part un détraquer vous panserez differamment je suis pour les puces ( pédophile) ou autre.

  4. si votre enfant est enlever part un détraquer vous panserez differamment je suis pour les puces ( pédophile) ou autre.pour repondre à clarisse

  5. Je ne pense pas que se soit une atteinte à la liberté que de poser des caméras ou porter des bracelets d’identification ou jetable dans la rue ou sur des distributeurs. Il en va de la sécurité de tous. De je n’ai rien à me reprocher donc pourquoi devrais je avoir peur d’être filmer ? enfin si votre enfant venait à se faire enlever (ce que je ne souhaite pas) vous seriez bien contant que les enqueteurs puissent établire un portrait robo ou avancer dans l’enquete grace à une image prise à un distributeur automatique.

    http://www.euro-logo.com/bracelets-identification.htm

  6. Si la démultiplication des caméras ou les bracelets d’identification ne posent pas de problèmes d’atteintes à la liberté, Edouard, c’est que rien ne porte atteinte à la liberté ;-).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *