Quand l’armée américaine recourt à la traduction automatique

Les soldats stationnés en Irak auraient testé cette année un système de traduction automatique capable de comprendre une phrase en arabe, la traduire et la reprononcer en anglais, Le logiciel actuellement testé se nomme Iraqcomm, et est commercialisé par SRI International, mais l’armée devrait également commencer à évaluer MASTOR, un programme d’IBM possédant les mêmes capacités.

Un projet vraiment très futuriste, puisque comme le précise la page d’introduction du site de MASTOR :

« C’est techniquement extrêmement difficile a cause de la nécessité d’intégrer un ensemble de technologies complexes, telles la reconnaissance automatique de la parole, la compréhension du langage naturel, la traduction automatique, la génération de langage naturel, la synthèse de la parole, dont aucune n’est matûre utilisée individuellement, et encore moins lorsqu’elle est combinée aux autres ».

Via Slashdot.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *