Nos maisons ont déjà un réseau de capteurs intelligents

La perspective d’intégrer un réseau de capteurs intelligents (caméras, micros, traceurs…) dans nos foyers reste, pour beaucoup d’observateurs, relatif à un avenir assez lointain. Pas si sûr, répondent des chercheurs américains. Il suffirait de tracer notre « bruit électrique », c’est-à-dire, notre utilisation des appareils électriques ou de la lumière, pour nous localiser, connaître notre occupation et rendre, en partie, la maison intelligente.

« Le problème qui se profile avec la plupart des recherches en informatique omniprésente, c’est qu’elles requièrent la création de nouvelles infrastructures », explique le professeur Gregory D. Abowd, directeur du groupe de recherche sur l’informatique omniprésente du Georgia Tech d’Atlanta.

Les chercheurs ont donc appris à un programme à reconnaître la consommation et l’utilisation d’une vingtaine d’appareils électroménagers dans plusieurs maisons. Le prototype pourrait servir à ajuster le tableau de bord domotique, couper le chauffage quand on quitte une pièce ou surveiller l’activité de personnes âgées, explique le New Scientist.

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

  1. ces technologies innovantes existent déjà depuis un certain temps en effet, et sont utilisés pour des applications diverses comme la surveillance des réseaux routiers …

    -http://www.sensysnetworks.com

    avec l’arrivee des mems, des circuit basse conso, l’intégration de produits intelligents embarqués (batterie) deviennent possibles !

    Et il y a encore bcp de chose à faire dans ce monde !

    Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *