La souris va-t-elle disparaitre ?

La souris aura-t-elle disparu d’ici 3 à 5 ans ? Difficile à croire, mais c’est pourtant ce qu’annonce le Gartner (repris par la BBC), sous la plume de l’un de ses analystes, Steve Prentice. « La souris fonctionne bien dans un environnement de travail, mais pour le divertissement ou pour travailler sur un ordinateur portable, c’est dépassé », explique l’analyste. Selon lui, les écrans tactiles ou bien des outils de reconnaissance de mouvements devraient rapidement remplacer nos bonnes vieilles souris. Les nouvelles interfaces, inspirées du monde du jeu, se diffusent dès à présent chez tous les fabricants de matériel électronique. Pour piloter ses ensembles télé-vidéo, Panasonic a ainsi développé une caméra qui reconnaît ses utilisateurs, leur propose leurs programmes préférés, et avec laquelle on interagit en faisant des gestes de la main. Au dernier Siggraph, 3DV Systems, dont nous parlions déjà ici, a présenté sa caméra permettant de transformer un corps en Joystick
comme le rapporte l’Atelier. Sans parler des casques de jeu type Emotive Systems qui devraient débarquer à la rentrée. Quant aux ordinateurs tactiles, ils sont déjà là depuis longtemps avec les TabletPC. Nos ordinateurs portables se mettent même à décoder nos mouvements comme le Qosmio de Toshiba capable de comprendre trois gestes de la main fait devant l’écran.

« Annoncer la mort de la souris est grandement exagéré », répond Rory Dooley, directeur général de Logitech, la société qui a vendu plus de 500 millions de souris en 20 ans. « Aujourd’hui, la télé fonctionne comme un ordinateur et l’ordinateur fonctionne comme une télé. Les objets que nous utilisons ont été modifiés pour s’adapter à nos styles de vie qui se transforment sans cesse, mais cela ne nie pas la valeur de la souris. (…) Apporter la technologie, l’éducation et l’information [aux pays en développement] passera par l’usage des navigateurs web et cela se fera de la manière dont nous sommes aujourd’hui familiers : avec une souris », explique-t-il.

En attendant, avec la Wii ou l’iPhone, de nouvelles façons d’interagir se sont popularisées. « Malgré tous ses défauts, le clavier va demeurer l’objet primaire pour entrer du texte », soutient Steve Prentice, mais l’idée du couple clavier/souris comme paradigme de l’interface pourrait bien se briser. Une analyse que partage Benjamin Reitzes du cabinet USB si l’on en croit un autre article de la BBC : « on s’attend à ce que les interfaces tactiles se répandent dans la plupart des produits d’Apple d’ici 3 à 5 ans ». Et au-delà de la firme de Steve Jobs, elles se diffusent aujourd’hui aux baladeurs, aux ordinateurs, aux téléphones portables, voire même aux téléviseurs…

Dans un article critique sur les interfaces tactiles, Bill Buxton, chercheur chez Microsoft qui étudie les technologies tactiles depuis les années 80, écarte pourtant l’idée que ces technologies puissent tuer la souris. « Ceux qui pensent qu’elles vont remplacer la souris jouent un jeu dangereux. La souris est formidable pour de nombreux usages, mais pas pour tous. Le défi des nouveaux dispositifs d’interaction est de fonctionner avec la souris, d’une manière simultanée (par exemple en utilisant l’autre main), ou d’être forts là où la souris est faible ».

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

  1. Le clavier n’a toujours pas disparu ! Personnellement j’aime la tablette graphique, mais malheureusement elle ne peut pas encore remplacer la souris car l’ordinateur ne sait pas gérer ce périphérique sans pilote, donc il est impossible d’installer un système ou de récupérer un système ayant des problèmes sans souris. Pour le reste, on peut tout faire et les ergonomistes en recommandent l’usage.

  2. Dubitatif… Deux atouts essentiels de la souris: elle marche à tous les coups ou presque. La commande à reconnaissance faciale en est loin (de même que la commande vocale… qui l’utilise quotidiennement pour son mobile ou son GPS ? Pas moi en tout cas, trop de bug et de frustration. Et pourtant, elle existe depuis un bout de temps).

    Ensuite, elle reste très économe physiquement. Toute interface basée sur le mouvement (à la Wiimote, disons) aura à faire face à cet obstacle bassement physiologique, que ce soit pour le boulot ou la consommation du web en tant que loisir et média. On connait le syndrome du canal carpien, je vous laisse imaginer les inconvénients du même genre avec d’autre périph’.

    Je ne dis pas que la souris ne sera pas délogée pour certains usages. Mais retrouver un outil aussi polyvalent et économique est loin d’être si évident.

  3. Je ne suis absolument pas d’acord avec les commentaires précédents, et alors pour le « la souris marche à tous les coups ou presque » on ne doit pas vivre sur la même planète …
    Entre les souris à boule qui cessaient de fonctionner avec la moindre poussière ou les souris optique qui ne marche pas sur la moitié des matières … Evidemment bien calé sur un bureau parfaitement lisse et propre ça marche mais maintenant avec la technologie sans fil et la mobilité accrue de l’équipement informatique je pense que la souris actuelle est déja dépassée !

  4. en mode mobile, la souris optique fonctionne très bien sur un pantalon, ca suffit non ?
    me trompe-je: la wiimote ne change pas du principe de la souris (on bouge un curseur sur un écran, avec un ou plusieurs clicks disponibles), elle change le moyen (pointage infrarouge au lieu d’une suite de déplacements relatifs à un support).

  5. J’utilise et saisis de courtes phrases sur mon Palm, sans souris. On peut donc envisager les claviers virtuels ou la reconnaissance de caractères comme une voie possible de développement.

  6. C’est stupide.

    Non seulement, Gartner n’est pas réputé pour la fiabilité de ses prédictions hasardeuses dans le monde de l’informatique, mais en plus, la souris est devenue un ustensile que les Joueur ne lâcherons pas de sitôt.

    Effectivement, il va y avoir une évolution, de nouveaux modes de gestion de l’ordinateur vont apparaitre comme le tactile, mais ils ne remplacerons pas la souris avant longtemps.

  7. OMG!
    Mais comment je vais jouer mon rogue sans souris moi?
    Aïe! Mon skill va en prendre un coup…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *