A lire ailleurs du 28 juin au 11 juillet 2013

. L’ère de la taxe kilométrique a commencé – The Atlantic Cities
L’Oregon a été le premier état américain a mettre une taxe à la pompe, sur l’essence. Mais c’est aussi l’un des premiers à y mettre fin pour développer une taxe sur le nombre de kilomètre parcouru. Pour l’instant, un programme pilote doit regarder les options possibles pour l’instauration de cette taxe. L’idée est de taxer ceux qui conduisent le plus par rapport à ceux qui font le moins de kilomètres. Le programme de l’Oregon n’est pour l’instant qu’un modeste pilote. Mais il pourrait bien être un pilote pour inventer une autre fiscalité sur la voiture et le transport.

. Même en veille, la télévision coûte cher en électricité ! – La Tribune
Nos appareils électriques en veille représentent en moyenne 86 euros par foyer et par an. Seule solution : débrancher les appareils !

. 5 ans plus tard, l’App Store a changé à jamais le visage du logiciel – Wired.com
Pour Christina Bonnington, l’App Store, qui fête ses 5 ans, a transformé le téléphone, mais également la distribution de logiciel (et leur évaluation, même si, nombre d’utilisateurs seront moins convaincus sur ce dernier point).

. Infographie : un vent de changement – The Economist
Une révolution est en cours dans le domaine de la visualisation de l’information, estime The Economist, qui revient sur 3 publications anglo-saxonnes sur le sujet.

. Dropbox – Wired.com
Marcus Wohlsen pour Wired nous plonge dans le succès de Dropbox et ses 175 millions d’utilisateurs.

. La NSA écrit du code pour le système d’exploitation Android de Google – Businessweek
C’est ouvert !

. Smart cities : les contours d’un monde orange – LeMoniteur.fr
Ce que fait Orange dans le domaine de la smart city.

. Un regard critique sur les architectures de données personnelles décentralisées – ArXiv.org
Cet article de recherche signé notamment par Arvind Narayanan, Vincent Toubiana et Helen Nissenbaum publient un article critique sur les entrepôts de données personnelles, le VRM et les réseaux sociaux distribués, qui ont connu qu’une bien faible adoption. En s’intéressant aux valeurs que ces architectures décentralisées portent en elles, les auteurs interrogent leur désirabilité. Et d’inviter les concepteurs de ces systèmes à viser des objectifs atteignables, mêmes si plus limités et moins ambitieux.

. Heml.is : un système de messagerie qui veut contrer la surveillance – Numerama
Le fondateur de Pirate Bay et Flattr lance un système de messagerie financé par la foule pour lutter contre la surveillance des télécommunications : Heml.is : https://heml.is/

. Comment faire le parfait laboratoire politique – Guardian
L’université de Warwick lance un laboratoire politique – et un blog dédié hébergé par le Guardian : http://www.guardian.co.uk/public-leaders-network/policy – : le but, appliquer les meilleures pratiques après évaluation et favoriser l’innovation sociale.

. Une histoire sociale du populisme des bases de données – Communication+1
Kevin Driscoll de l’université de Californie du Sud retrace l’histoire des bases de données, qui ont toujours été vues à la fois comme une opportunité et une crainte. A l’heure où elles deviennent accessibles à tous, leur critique pourrait devenir de plus en plus populaire.

. Perturbations : les images sociales forment un nouveau langage en ligne – NYTimes.com
Avec nos médias sociaux, nous apprenons à utiliser l’image comme langage. Les images ne sont plus destiné au stockage, mais à la communication immédiate. Sur Facebook, les gens partagent 300 millions d’images par jour.

. Visualiser ses métadonnées Gmail : d’abord amusant puis carrément effrayant | Rue89
Les chercheurs du MIT ont mis au point une application – https://immersion.media.mit.edu – qui permet de visualiser ses métadonnées issues de Gmail : réalisant un graphe de vos relations, du volume de vos échanges et de leurs relations. Le Monde revient également sur l’outil : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/07/09/matrix-ce-que-nos-donnees-gmail-revelent-de-notre-vie-sociale/ Sans même accéder aux contenus de nos e-mails, Immersion est capable de savoir depuis quand nous sommes en relation avec quelqu’un, qui nous l’a présenté ou de distinguer les différentes sphères avec qui nous conversons.

. Nous ne voulons pas qu’une économie de la croissance – LeMonde.fr
La recherche du bonheur ne peut se confondre avec la recherche de la croissance. La satisfaction matérielle compense-t-elle notre sentiment d’une liberté bafouée ? Non, explique Hugo de Gentile, étudiant à l’EM Lyon. Non, nous devons changer nos priorités (notamment par un travail moins anxiogène). Les jeunes y sont prêts.

. Midata innovation Lab
Le gouvernement britannique, l’Institut de l’Open Data et plusieurs sociétés britanniques ouvrent un laboratoire d’innovation pour soutenir l’initiative midata.

. Un premier smartphone Firefox OS à 69 euros – LeFigaro
Mozilla entre dans la course des OS pour smartphone.

. Nous ne sommes pas appli, pas appli du tout – Government Digital Service
Tom Loosemore pour le Government Digital Service britannique constate que la consultation mobile a fait un bon depuis décembre sur les services gouvernementaux (mais pas seulement) : de 20 à 45 % de l’audience est devenue mobile. Désormais, nous devons faire une conception de services publics par défaut pour le mobile, mais faut-il concevoir des applications ? Le coût le justifie-t-il ?

. Révélations sur le Big Brother français – LeMonde.fr
La France aussi dispose d’un dispositif d’espionnage des télécommunications à grande échelle. La DGSE collecte les métadonnées de nos communications d’une manière clandestine, « a-légale ».

. Comment Google détruit la recherche naturelle – Tutorspree Blog
Aaron Harris, cofondateur de Tutorspree, explique simplement comment les résultats naturels d’une requête sur Google se réduisent à peau de chagrin sur la première page de recherche du moteur. Sur le mobile, ces résultats de requêtes ont presque disparu au profit de produits mis en avant par Google. Et l’entrepreneur de souligner que le moteur de Google devient de plus en plus un moteur de recherche exclusif pour « le jardin » des produits de Google. Et le problème est majeur pour ceux qui tentent de lancer des produits en compétition direct avec ceux de Google. Localement, si un utilisateur cherche un robe et que vous en vendez, Google vous prend pour un concurrent et tend à réduire de plus en plus votre espace sur ses écrans.

. affordance.info : Neutralité des algorithmes et pertinence des profils sont dans un bateau
« Les algorithmes ne peuvent pas être neutres », rappelle Olivier Ertzscheid. « Le fantasme de la neutralité des algorithmes est très proche de celui d’une dictature éclairée. Si on veut la neutralité, il faut une opacité totale sur le mode de calcul appliqué. Mais si on a une opacité totale, nul ne peut plus être garant de cette neutralité que ceux qui mettent en place l’algorithme. » L’opacité ne peut donc pas être la solution, en déduit le chercheur.

« La pertinence des profils est la clé algorithmique de la société du contrôle », explique le chercheur. « De la même manière que la rupture technologique introduite par Google dans le monde du search reposait sur l’idée folle qu’il n’était plus besoin de s’intéresser au contenu des pages pour les classer par pertinence mais que leur environnement externe (les liens pointant vers elles) suffisait, de la même manière les tendances actuelles – non pas seulement de l’espionnite aïgue qui agite nos gouvernants mais aussi et surtout l’ingénierie à l’oeuvre derrière l’ensemble des fonctionnalités sociales présentes sur le web – les tendances actuelles des réseaux sociaux et des moteurs postulent que davantage que le contenu de nos profils ce sont les métadonnées qui les englobent qui sont les facteurs clé d’une mise en calculabilité des individus pour déterminer la pertinence de tel ou tel profil au regard de telle ou telle visée politique ou commerciale. » Les métadonnées des Big Data servent à qualifier, document mon profil pour rétablir de la distance au sein de l’effet « petit monde ».

La neutralité des algorithmes devrait permettre de garantir que ce soit le taux de précision qui soit mis en avant dans une logique de recherche, c’est-à-dire le ratio entre le nombre de documents pertinents trouvés et le nombre total de documents trouvés en réponse à la question ; mais, les logiques attentionnelles surestiment plutôt le taux de rappel (ratio entre le nombre de documents pertinents trouvé et le nombre total de documents pertinents existants dans le système) pour nous relier à d’autres profils, produits et élargir les possibilités d’achats ou de contacts dans les algorithmes de recommandation.

. Pourquoi l’évaluation/rémunération sur indicateurs ne marche pas – Atoute.org
Bien qu’appliqué à la médecine, la réflexion de Dominique Dupagne, l’auteur de « La revanche du rameur », pourrait s’appliquer à bien d’autres choses. Il revient sur les théories de l’économiste américain Robert Lucas qui estimait que les statistiques n’aident pas à prédire les comportements futur des agents économiques. « Une corrélation observée peut devenir trompeuse si elle est utilisée dans un but de prévision ou d’évaluation. » Pour Lucas, les agents ne modifient pas forcément leur comportement face à un nouvel indicateur qui les concerne. Charles Goodhart, allait même plus loin encore : « Lorsqu’un indicateur est choisi pour guider une politique économique, il perd du même coup la valeur informative qui l’avait qualifié pour remplir cette fonction. Pour le sociologue américain Donald Campbell : « Plus un indicateur quantitatif est utilisé pour prendre des décisions, plus il va être manipulé et plus son usage va aboutir à corrompre le processus qu’il était censé améliorer ». Et Dominique Dupagne d’afficher son sceptiscisme face aux méthodes d’évaluation et de rémunération incitatives. Alors quelles évaluations mettre en place ? Pour Dupagne, la solution est d’avoir une palette d’indicateurs très large et de conserver le secret sur ces indicateurs.

. Le Schéma directeur d’aménagement numérique de l’Ardèche et de la Drôme (pdf)
P. 108 et suivantes, les départements de Drôme et de l’Ardèche se posent la question des modèles de raccordement de tous à la fibre optique et envisagent des scénarii pour raccorder ceux dont les opérateurs privés ne veulent pas.

. « Il s’agit de vivre, non de survivre ! » – lecourrier.ch
En Suisse, une initiative fédérale pour un revenu de base inconditionnel sera déposée en octobre pour inviter les Suisses à se prononcer sur le principe d’une allocation pour tous, sans condition, ni contrepartie. Le philosophe Serge Margel et l’artiste Karelle Ménine, disctutent des enjeux. « Dans un proche avenir, les salaires ne pourront plus garantir la survie des citoyens. Non pas que les richesses diminuent, bien au contraire, elles ne cessent d’augmenter, mais la distribution des biens, le partage du pouvoir et l’accès aux valeurs symboliques de la société sont de plus en plus déséquilibrés. »

« On a de moins en moins besoin de travailleurs pour faire marcher la machine. Il faut donc repenser la question du travail. » Le travail et le salaire ont toujours formé un couple pas très harmonieux. Peut-on poser la question du lien social indépendamment d’un travail rémunéré ?

. L’impression 3D dans les usines, chez soi, au supermarché… – Usine Digitale
Tesco, l’une des plus grandes marques de vente au détail américaine envisage d’utiliser des imprimantes 3D pour que ses clients créent eux-mêmes, à l’avenir, des vêtements, des jouets…

. Telephone Call Data Record Link Analysis Software – YouTube
Intéressante vidéo qui montre comment on analyse les réseaux téléphoniques à la recherche de suspects.

. Big Brother Awards 2013
Les Big Brother Awards France 2013 ont distingués nominés et lauréats de la surveillance 2013. Une liste qui rappelle l’état de la surveillance dont nous sommes l’objet.

. 8 idées pour faire que le gouvernement fonctionne mieux avec les données – The Atlantic Cities
Le Knight News Challenge américain sur la thématique OpenGov a dévoilé les 8 projets lauréats sur 886 soumissions. Liens et vidéos.

. Structurer la fosse aux commentaires – Triplex
Martin Lassard revient sur l’initiative du Washington Post de structurer les commentaires sous ses articles en demandant aux commentateurs de sélectionner en quoi ils se sentent concernés par l’article : http://www.washingtonpost.com/wp-apps/your-own-words/scotus-gay-marriage/. Une expérience qui montre l’importance pour les journaux de domestiquer le champ des commentaires et leur relation aux lecteurs en rendant plus visible leurs positions dans le débat.

. La ville comme interface, une interview avec Manuel Portela – Shareable.net
Hillete Warner interview Manuel Portela – http://chiripa.org -, un designer et innovateur social sud américain qui a lancé plusieurs initiatives comme http://10.000ideas.com, une plateforme collaborative pour réinventer la vie urbaine en Amérique Latine, inspiré de la campagne américaine ChangeByUs – http://nyc.changeby.us. Il est également le fondateur des CityCamp de Buenos Aires – http://citycampba.com.ar. Nous avons besoin de plus d’espaces pour penser les villes dans lesquelles nous vivons, estime le designer. Et de citer d’autres initiatives inspirantes comme Enabling City – http://enablingcity.com – Tactical Urbanism – http://issuu.com/streetplanscollaborative/docs/tactical_urbanism_vol_2_final – ou Placemaker’s Guide – http://www.pps.org/blog/placemakers-guide-streets-as-places/. Beaucoup de gens veulent vivre mieux, mais peu de gens travaillent à cela.

. Quantifier nos villes – Next City
Pour l’investisseur David Sasaki, que se passerait-il si on appliquait les principes de la mesure de soi à nos villes ? Les applications permettant aux citoyens et gouvernements de surveiller la santé de leurs communautés se multiplient comme Civic Insight – http://civicinsight.com – qui permet de surveiller l’action de sa municipalité, ou GreatSchools – http://www.greatschools.org – qui permet de noter les écoles… ou GovStat – http://www.socrata.com/govstat/ – ou StateStat – http://www.statestat.maryland.gov/ – pour créer des tableaux de bords de l’activité des municipalités… L’avenir est-il à la quantification de nos villes ?

. Pourquoi les utilisateurs détestent le développement agile – ITWorld
Ce que les développeurs considèrent comme itératif et souple, les utilisateurs, eux, le considèrent comme désorganisés et sans fin. Pour réussir à convaincre les utilisateurs, Esther Schindler suggère de mieux expliquer aux clients ou utilisateurs les mises à jour et avancement du projet et son état d’avancement.

. Comment les robots ont perdu : l’apogée et la chute des échanges à haute fréquence – Businessweek
Pour Matthew Philips de Business Week, les échanges à haute fréquence, entièrement pilotés par des logiciels représentaient en 2010 60 % du volume total des actions sur le marché américain. Mais, selon Rosenblatt ce volume aurait diminué depuis (50 %). Le trading à haute vitesse non seulement négocie moins d’actions en volume, mais génèrent moins d’argent sur chaque transaction. Les bénéfices se sont effondrés, en partie lié au fait que le marché boursier est devenu atone. La vitesse s’est banalisée, les solution d’échanges à haute fréquence se sont banalisées, la surveillance de la police des marchés s’est armée, en Europe, la France et l’Italie ont engagé une taxation de ces échanges.

. Réparer l’enregistrement – Liminal Existence
Blaine Cook de Poetica, estime que l’enregistrement sur un site est une affaire délicate à laquelle on ne porte pas assez d’attention. Alors pour sa nouvelle start-up, Poetica, il a décidé de faire autrement. Le site ne vous demande qu’un e-mail, aucun mot de passe. La solution, utiliser un fournisseur d’authentification utilisant déjà leur adresse e-mail et en leur demandant une seule authentification à l’inscription.

. Acxiom prévoit de révéler les données qu’il détient sur vous – The Verge
L’un des plus gros collecteur de données, la société de marketing Acxiom, s’apprête à ouvrir ses données au public. Si Acxiom permet aux individus d’avoir accès à leurs données, pas plus de 16 personnes en ont fait la demande.

. Un médecin italien veut greffer des têtes humaines – Passeur de sciences
Pour le neurologue Sergio Canavero, il est désormais possible d’envisager de greffer des têtes humaines d’ici 2 ans, à l’image des travaux du chirurgien Robert White, qui, en 1970, avait greffé la tête d’un singe A sur le corps d’un singe B. L’article de la Surgical Neurology International passe volontairement sur les nombreuses questions éthiques que ce sujet soulève.

. Les villes françaises sont-elles créatives ? – InaGlobal
80 % de la classe créative française est concentrée dans les pôles urbains et les principales métropoles françaises. Mais l’offre culturelle n’est pas toujours dépendante de la création.

. 4 applications totalisent plus de 50 % du trafic data mobile – Zdnet.fr
Selon une étude de Citrix – http://www.bytemobile.com/news-events/mobile_analytics_report.html – 15 % du trafic internet mondial passe par les mobiles. 4 applications font 50 % du trafic global : Media Player, Safari, l’App Store et Facebook. 5 autres suivent : Instagram, Apple Plans et Google Maps, Tumblr, Twitter et Pinterest. La concentration renforce la concentration.

. Données personnelles : l’UFC-Que Choisir met en demeure Facebook, Google et Twitter – Zdnet.fr
L’UFC Que Choisir vient de mettre en demeure Facebook, Google et Twitter. « Ils ont 21 jours pour supprimer ou modifier les clauses abusives de leurs contrats. Si rien ne se passe, nous irons en justice », lance Alain Bazot, président de l’UFC qui précise que ces mises en demeure font plus de 100 pages, preuve des abus en tout genre de ces services. » CGU illisibles renvoyant vers des documents en anglais, les réseaux sociaux n’aiment pas la transparence, estime l’UFC et se dédouanent de toute responsabilité. L’UFC Que Choisir lance également une campagne : Je garde la main sur mes données : http://www.quechoisir.org/telecom-multimedia/internet/etude-reseaux-sociaux

. La masturbation des néotechos – TCrouzet
Internet n’est pas un outil, mais un territoire, une extension de l’ancien monde. Et le territoire ne change pas l’homme. Il ne nous reste que nos gadgets et de savoir ce qu’ils nous apportent autre qu’un individualisme renforcé. Les technocréateurs sont nos démiurges. Nous nous abandonnons à l’entropie. La technologie réécrit l’histoire. Elle est depuis la nuit de l’homme la seule penseuse.

. Internet : prospective 2030 (Note d’analyse 02 – Juin 2013) | Centre d’analyse stratégique
« Une étude confiée à des enseignants chercheurs de Télécom ParisTech et à des membres de la Fondation internet nouvelle génération (FING) par le Commissariat général à la stratégie et à la prospective tente d’identifier les tendances, les incertitudes et les tensions liées à l’évolution d’internet à l’horizon 2030. » http://www.strategie.gouv.fr/content/etude-dynamique-internet-2030

À lire aussi sur internetactu.net

0 commentaires

  1. Je ne comprend pas le coup de taxer les kms parcourus et non l’essence: une voiture qui consomme 5 litres pour faire 100 km sera donc davantage taxée qu’une qui ne fait que 50km avec la même quantité ??

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *