La logique d’escalade de la modernité – Libération.fr

Dans Libé, le sociologue et philosophe Hartmut Rosa revient sur la logique d’escalade de la modernité.

“Le problème de base que pose la dynamisation, ou la mobilisation endémique soumise au principe de l’escalade, est celui-ci : les systèmes où les acteurs les plus rapides exercent une pression systématique sur les plus lents – ce qui crée un risque de désynchronisation au niveau des «interfaces». Dès lors que se produit une jonction temporelle ou un «point de contact» entre deux systèmes, acteurs ou processus, et que l’un des deux accélère, l’autre semble devenir trop lent, il fait figure de cassure ou d’obstacle, et la synchronisation en pâtit.”

Pour lui, c’est cette désynchronisation qui explique les principales crises que nous connaissons : écologique, politique, financière et psychique.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.