Conseils pour concevoir une maison connectée qui ne soit pas le chaos – Wired

Pour Wired, John Kiechel (@JohnKiechel), directeur créatif de Smart Design et Louisa Heinrich (@customdeluxe) de Superhuman Limited, expliquent dans une tribune que le problème de l’internet des objets (IoT) est que les gens n’aspirent à voir leur maison connectée : ils veulent juste avec une vie meilleure à la maison. Pour les designers, les produits mal conçus de l’internet des objets font plus de dégâts que d’autres produits entre la marque et le client, car bien souvent, ils rendent les choses incroyablement difficiles. Qui a ainsi envie de recevoir des notifications de ses stores commandés via son smartphone ? Le journaliste Farhad Manjoo avait d’ailleurs très bien illustré ces problèmes de conception en évoquant les dysfonctionnement d’August, ce système pour piloter sa serrure de porte depuis son iPhone, qui peut rapidement se transformer en enfer et vous faire regretter vos clefs.

Dans leur tribune pour Wired, les deux designers évoquent eux aussi l’enfer d’un monde où chaque objet sollicite votre attention et vous demande sans cesse des autorisations, alors que pour beaucoup c’est déjà un enfer de mettre à l’heure son lecteur de DVD. Le problème des objets connectés, c’est qu’ils sont pré-chargés avec l’idée de quelqu’un d’autre de ce qu’une personne devrait faire avec eux, ce qui est l’assurance d’une expérience frustrante. Le problème de la conception du quotidien, c’est que nous avons l’habitude de ne pas y prêter attention, ni de l’expliciter, même à un partenaire qui aménagerait chez vous.  

Pour les designers, les entreprises de l’Internet des objets doivent repenser radicalement leur relation aux personnes. Les objets de nos maisons visent à faciliter les relations aux personnes qui y vivent. Or, avec la plupart des appareils ménagers, les marques décident quoi faire et comment le faire, et les consommateurs achètent les objets qui leur semblent congruents avec leur portefeuille et leur mode de vie.  Elles doivent apprendre à permettre à leurs clients de régler les paramètres d’interaction à leur mode de vie. 

Les entreprises de l’IoT doivent aussi résoudre des problèmes réels : “les consommateurs doivent vouloir ou avoir besoin de votre solution que celle-ci soit connectée ou pas”. Ils n’ont pas de budget “maison connectée”, mais un budget maison tout court ! Elles ne doivent pas créer de nouveaux problèmes, mais des solutions entièrement nouvelles et pas seulement des solutions de remplacement. Ils doivent s’assurer que les avantages des mises à jour continues (de l’application, des dispositifs…) l’emportent sur cet inconvénient. Les marques ne peuvent outrepasser la confiance qui leur est donnée.

Enfin, ces systèmes doivent être capables de grandir avec vos clients sans nécessiter de toute remettre à jour, à l’image des systèmes audio de Sonos, qui sont conçus pour s’ajouter les uns aux autres au fil du temps. 

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.