Comment produire de la collaboration entre les Fablabs ? – Makery

Sur Makery, notre ex-comparse à la Fing, Fabien Eychenne (@fabieneychenne, auteur notamment du livre de référence sur le sujet des Fab Lab et responsable du groupe de travail Re-fairevoir également sur le site de la Fing), livre une intéressante interview de Simone Amber, en charge du programme d’excellence de développement éducatif chez Schlumberger et active artisane du programme Fab Lab Connect qui cherche a apporter de nouvelles formes de ressources au réseau des Fab Lab. Elle y explique comment elle a été amenée à développer une plate-forme d’aide au financement des Fablabs via un concours doté de bourses de 1000 dollars pour inciter les Fablabs et ceux qui les utilisent à documenter leurs projets afin qu’ils puissent être plus facilement reproductibles. 

“On aimerait que Fab Lab Connect puisse donner une plus grande visibilité à des projets ouverts
transformateurs. Je pense par exemple au projet de drone Flone piloté par un téléphone créé par une équipe espagnole, à un prix très bas et totalement open source et open hardware, ou à l’imprimante 3D Fa – développée
dans un fablab Italien et dont tous les labs italiens sont en train de
s’équiper. On espère que ça va faire effet boule de neige, que les
premiers projets bien documentés pousseront d’autres personnes à déposer
les leurs. Que cette visibilité soit aussi une manière de produire de
la collaboration entre les différents fablabs. L’autre idée, c’est de
mettre à profit mes contacts dans les grandes entreprises pour leur
montrer ce qui se passe dans cette communauté et pourquoi pas qu’ils
deviennent des mécènes sur ces projets. On sait bien que les fabbers ont
souvent deux jobs ; un pour gagner leur vie et l’autre pour développer
leur projet. On a envie qu’ils passent leur temps sur leurs projets
d’innovation. Nous avons également développé un module de crowdfunding
sur la plate-forme que nous souhaitons activer dans un deuxième temps
pour là encore, trouver d’autres moyens de financements.“

Pour, elle, les enjeux que doivent relever les Fablabs en 2015 reposent sur le passage à l’échelle et la possibilité de dupliquer les projets. Mais également sur la collaboration entre les lieux, leurs modèles économiques (encore trop fragiles), ainsi que la place des femmes. “Nous sommes encore dans un monde très masculin, il faut trouver des solutions pour attirer plus de femmes.”  

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.