Le droit d’auteur ne fait vivre qu’une infime minorité d’artistes – Rue89

Dans une tribune pour Rue89, Pierre-Carl Langlais (@Dorialexander) rappelle que le droit d’auteur ne fait vivre qu’une très petite minorité d’artistes et ce malgré les ressources importantes des sociétés de gestion de droits. En fait, rappelle-t-il : “le droit d’auteur constitue rarement une part substantielle du revenu d’un artiste”. L’économie de la culture repose pour une large part sur un grand nombre d’autres dispositifs. 

Plus intéressant, “les crises des industries culturelles n’ont pas entraîné un recul de la rémunération globale des artistes”. Au contraire. Selon l’Adami, les musiciens gagnent mieux leur vie depuis le début de la crise du disque qu’avant. Le numérique n’encourage pas que le piratage, mais aussi la conception et la diffusion permettant aux artistes d’améliorer leur notoriété et d’élargir leurs dispositifs de revenus. 

Pour Pierre-Carl Langlais, la disparition des sociétés d’auteurs ne rendrait pas l’économie de la culture plus inégalitaire… En tout cas, cela ne devrait pas être un tabou pour évoquer la question de la refonte du modèle de répartition des droits. Sur 144 000 sociétaires de la Sacem, 2600 touchent un SMIC alors que les revenus de la Sacem permettraient de verser un SMIC à 50 000 sociétaires. Le droit de prêt par exemple a été imaginé pour qu’il n’avantage pas démesurément les best-sellers au détriment du reste de la production. 

“Tandis que les pratiques changent, la position officielle de l’Etat n’évolue guère. Alors que la société civile prête une oreille attentive
aux propositions pragmatiques formulées dans le rapport
de l’eurodéputée Julia Reda, le gouvernement français se retranche dans
une opposition de principe. La moindre perspective d’assouplissement
(reconnaissance positive du domaine public, autorisation du « Fair
Use », reconnaissance de la liberté de panorama…) fait l’objet d’une contre-attaque systématique.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.