e-mail : qui vous surveille ? – Wired

La technique de l’e-mail tracking est simple et incidieuse. Elle consiste notamment à insérer dans un e-mail une image transparente de 1 pixel par 1 pixel reliée à une url pour générer son affichage (on parle de pixel tracking ou pixel espion, mais cela peut aussi se faire sans images avec des URL générées à la volées différentes pour chaque utilisateur afin de savoir sur quels liens vous cliquez dans une newsletter). Quand vous ouvrez votre e-mail, l’image se charge et votre expéditeur peut ainsi savoir si vous avez ou pas ouvert son e-mail, quand, depuis quel appareil et votre localisation (via votre adresse IP). Rien d’illégal dans cette pratique très répandue, même si elle est demeurée souvent peu recommandée. Elle montre en tout cas combien l’activité de votre boîte de réception est surveillée sans qu’on en soit conscient.

UglyMail est une extension sous chrome pour Gmail qui rend visible les courriers qui sont dotés de pixels espions, rapporte Wired, en les faisant apparaître avec un petit oeil dans leur intitulé. Il existe aussi des extensions pour bloquer ce traçage comme PixelBlock

A se demander pourquoi ces extensions n’existent pas pour tous les navigateurs et toutes les solutions de mails d’ailleurs. A croire que nos outils quotidiens ne sont vraiment pas conçus pour nous !

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.