Fichée par les services de renseignement – Rue89

Depuis septembre 2011, la journaliste Camille Polloni demande l’accès aux fichiers de police et de renseignement la concernant. Elle n’y est toujours pas parvenu malgré un jugement favorable du tribunal administratif de Paris. Comment le droit d’accès aux informations nous concernant semble toujours s’éloigner, alors que seul celui que ces informations concerne peut savoir si les informations contenues dans les fichiers d’Etat sont justes, rectifiées ou supprimées.  

“Toute requête d’un citoyen est donc traitée par les services de
renseignement comme une menace potentielle à l’intégrité de leurs
missions.”

Qui surveillera les surveillants ?

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.