Les Etats-Unis ouvrent les données des services de police – Citylab

En visite à Camden, ville pilote où les homicides ont diminué de 50 % depuis 2012, le président Obama a lancé une initiative pour développées des données ouvertes sur les services de police, rapporte Citylab. L’enjeu : enclencher une tactique pour une police du 21e siècle qui à la fois réduit la criminalité et renforce la confiance. 21 services de police ont dès à présent rejoint l’initiative rendant publique des données sur l’utilisation de la force et le comportement de la police, à l’image des données qu’utilisait déjà le Centre pour l’équité de la police de l’université de Californie. Alors que plusieurs services de police ont mis en place des systèmes d’alertes pour identifier les agents qui pourraient avoir des difficultés dans leur interaction avec le public, l’enjeu de l’utilisation de ces données est d’aider la police à trouver des indicateurs pour évaluer ses forces et faire de meilleurs interventions de terrain (voir également : “les caméras pour policiers sont-elles une solution ?”).

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.