Pourquoi les compagnies d’électricité aiment-elles les compteurs intelligents ? – KelloggInsight

L’école de management Kellogg de la Northwestern University revient sur une publication de ses chercheurs Ozge Islegen, Baris Ata et Asligul Serasu Duran sur l’efficacité des compteurs intelligents pour changer le comportement des gens. Ceux-ci sont-ils plus efficaces que des tarifs par tranche horaires ? 

Visiblement, non, si l’on en croit les chercheurs, et ce d’autant qu’ils sont bien moins lisibles et compréhensibles que des tarifs horaires (plus élevés aux heures de pointes). Un système de tarification basé sur le temps n’a pas besoin d’être compliqué pour être efficace. L’étude qui se base sur une expérimentation grandeur nature menée auprès de 3500 ménages Irlandais pendant toute une année a testé plusieurs modalités de prix dynamiques. Si la tarification en temps réel permet aux services qui fournissent de l’électricité d’ajuster plus finement le prix de l’électricité à la demande et aux fluctuations du marché, et semble la solution préférée des fournisseurs d’énergie, la tarification des heures de pointes est plus lisible pour les consommateurs et a plus d’impact sur la diminution de leur consommation. 

Reste que les chercheurs soulignent que déplacer la demande n’est pas forcément bénéfique pour la planète. Si la production est assurée par des centrales au charbon et que la consommation de pointe l’est par des centrales hydroélectriques plus durables par exemple, déplacer la demande des heures de pointes peut finalement consister à avoir plus recours aux centrales à charbon qu’à des modes de production plus durables. 

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.