Transmigration high-tech – Nicolas Nova

Le chercheur et designer Nicolas Nova (@nicolasnova), dans la dernière livraison de son excellente lettre d’information, revient sur le développement des magasins de réparation de téléphones mobiles et de ventes de bazar électronique. Leur développement tient beaucoup aux évolutions des formes de ventes des opérateurs, mais aussi aux “zones d’ombres dans l’import/export d’objets manufacturés”. Se référant au livre des sociologues Alain Tarrius et Lamia Missaoui, Etrangers de passage : la mondialisation entre pauvres, il revient sur les activités commerciales des “transmigrants”, héritiers du colportage, qui amènent avec eux des produits technologiques pour les populations pauvres des pays riches ré-exportées depuis les innombrables zones franches de l’économie mondiale.

A prolonger, comme il nous y invite, avec le Pirate Book de Nicolas Maigret et Maira Roszkowska, qui s’intéresse aux tactiques de partage et de distribution des contenus culturels à travers le monde. 

Autant de nouveaux regards sur les circulations de produits et de contenus à l’heure de la mondialisation…   

MAJ : de passage à Hong Kong, Nicolas Nova nous fait visiter Chungking Mansions, cet ilot multiculturel, noeud de la « Low-end globalization » qu’évoque l’anthropologue Gordon Mathews dans son livre.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.