Si vos clients savaient comment vous utilisez leurs données, auraient-ils peur ? – Harvard Business Review

Sara Watson, (@smwat) chercheuse au Berkman Center, livre une bonne tribune à la Harvard Business Review pour aider les entreprises à s’interroger sur leurs pratiques relatives aux données personnelles de leurs utilisateurs. Aujourd’hui, ces pratiques semblent cacher dans de grosses boîtes noires, face auxquels le public semble de plus en plus méfiant et soupçonneux. Comment profiter des opportunités offertes par l’exploitation des données des utilisateurs sans se les aliéner ? Pour Sara Watson, il faut user de transparence et de dialogue. 

Les particuliers n’ont pas accès à des outils pour se construire une bonne compréhension de la manière dont leurs données sont utilisées et leurs impacts. Pour remédier à cela, il faut rééquilibrer l’asymétrie de pouvoir. Les entreprises ont un intérêt concurrentiel à clarifier leur rôle dans un écosystème chaotique dont elle semble prendre part. Pour cela, la chercheuse invite les entreprises à vérifier comment sont utilisées les données de leurs clients, en se posant la question de savoir où les consommateurs pourraient être mécontents. Ensuite, apporter de la valeur au consommateur. Les consommateurs échangent parfois leurs données contre des coupons de réduction ou des services personnalisés : les entreprises doivent montrer cet échange et le rendre réel au consommateur.  Savoir raconter comment les gens bénéficient d’effets positifs de l’utilisation de leur données. Et enfin, ouvrir un dialogue sur les normes qui aille au-delà des politiques de confidentialité.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.