Dans un monde virtuel, l’avatar ne cache pas si bien le genre – ScienceDaily

Dans les MMORPG ou les univers virtuels, nombreux sont les utilisateurs qui choisissent un avatar d’un genre différent du leur. Mais leur comportement permet cependant de découvrir s’ils sont des hommes ou des femmes, d’après une recherche effectuée par des chercheurs de diverses universités et publiée dans Information, Communication and Society.

Ils ont examiné le comportement de 375 joueurs lors d’une quête dans World Of Warcraft spécialement élaborée pour le test. 23 % des  participants mâles avaient choisi un avatar féminin (l’article ne parle pas des éventuelles joueuses ayant opté pour un avatar masculin, ce qui est dommage). Les mouvements, chats et clicks de ces sujets ont été enregistrés.

Les chercheurs ont découvert que ces joueurs adoptaient un comportement spécifique, différent de celui des avatars féminins joués par des femmes. Les mâles utilisaient un langage plus émotionnel et faisaient un plus grand usage des smileys. Leur avatar avait de surcroit tendance à reculer et à se tenir plus souvent en retrait du groupe que les avatars féminins pilotés par des joueuses. Et, chose bizarre, les avatars féminins cachant des mâles ont tendance à sauter plus souvent. Ce qui pourrait être dû, spéculent les chercheurs,  à un désir d’attirer plus l’attention, à vouloir incarner un personnage peu sérieux, voire à envoyer un message pour signaler le véritable genre du joueur…

 Selon l’une des coauteurs de la recherche, Mia Consalvo de l’université Concordia, ces travaux pourraient montrer que  ces  joueurs mâles ont tendance  à “renforcer les notions idéalisées de l’apparence et de la communication féminine”.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.