Le resveratrol, ça marche pas… – Science Daily

On a pendant un moment considéré le resveratrol comme une “molécule de longévité”. Comme on en trouve dans le vin rouge, on l’a utilisé pour expliquer le “paradoxe français” : en effet, les habitants du Sud de la France, qui adoptent un régime triche en graisse saturées et cholestérol (cassoulet, confit d’oie, etc.), mais accompagné d’une bonne dose de vin rouge, sont relativement peu touchés par les maladies cardiovasculaires…

Hélas, une étude menée sur des consommateurs italiens possédant un régime riche en resveratrol (vin rouge, chocolat noir, baies) montre que ceux-ci ne vivent pas plus longtemps, ne développent pas moins de cancers et n’ont pas moins de maladies cardiovasculaires que les autres. A noter que l’étude ne comprenait pas de sujets prenant du resveratrol sous la forme de complément alimentaire. Mais, nous explique Science Daily, il n’existe que peu d’études qui aient confirmé l’impact d’un tel complément sur la longévité.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.