Qui créé vraiment des emplois ? – Nouvel Obs

Dominique Nora pour le Nouvel Obs revient sur le palmarès des principaux créateurs d’emplois en France, les 500.fr, publié par Xerfi, parmi lesquels on trouve principalement des entreprises de taille intermédiaire et des PME, ainsi qu’une quinzaine de groupes créés ou implantés depuis moins de 10 ans, principalement encore dans le domaine de l’industrie et des services aux entreprises.

“Le palmarès confirme une profonde transformation du tissu productif liée à la mutation numérique. On y perçoit la montée en puissance du commerce électronique, ainsi que le poids des entreprises de service informatique et l’hyper-représentation de celles qui innovent en matière d’usages ou dont le modèle d’affaire est profondément lié à Internet.”

Des constats qui suggèrent que la structure même du système de soutien de l’Etat aux entreprises devient obsolète, estime Olivier Passet, directeur des synthèses économiques du groupe Xerfi, comme il le soulignait déjà dans une précédente étude.

Dans le très libéral Politico, le millionnaire Nick Hanauer, investisseur et multi-entrepreneur, adressait récemment une lettre à ses collègues millionnaires., leur rappelant que ce ne sont pas les millionnaires qui créent des emplois. Il prédit que les fourches vont se brandir contre la caste des ploutocrates qu’ils représentent et dont il fait partie. Comme le décode Henry Blodget pour Business Insider, certes, les investisseurs et les entrepreneurs créent de l’emploi, mais si les gens ne sont pas assez riches pour acheter les produits créés, cela ne permettra plus aux entreprises de trouver un marché. Les emplois sont aussi créés par les clients des entreprises et si les entrepreneurs continuent à voir les salariés comme des coûts, s’ils ne redistribuent pas mieux l’argent qu’ils gagnent, alors ils n’auront bientôt plus de clients. Comme le souligne Hanauer, “je gagne environ 1000 fois plus que le salaire médian américain chaque année, mais je n’achète pas des milliers de fois plus”. Si les 9 millions de dollars sur les 10 de revenus annuel de Hanauer étaient allés à 9000 familles, ils auraient été réinjectés dans l’économie par la consommation et aurait créé plus d’emplois, plutôt que d’être sur son compte bancaire ou investi dans des entreprises qui manquent de clients. Si vous voulez devenir plus riches, il va falloir limiter la montée des inégalités, souligne Hanauer.

Parfait ! Quand est-ce qu’on commence ?

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.