Un écran sous la peau

Le Dermal Display de Gina MillerL’idée de tatouages électroniques n’est pas nouvelle, mais la représentation qu’en a imaginé une jeune designer est assez stupéfiante pour faire actuellement le tour de l’internet. S’inspirant des travaux de Robert A. Freitas Jr, chercheur à l’Institut de fabrication moléculaire (Institute for Molecular Manufacturing), qui, dans l’un de ses derniers livres, Nanomedicine, Volume I : Basic Capabilities, a émis l’idée qu’il serait possible d’insérer un mince écran sous la peau, visible à travers elle, la graphiste Gina Miller en a donné une description frappante (images et vidéos). Son « Afficheur cutané programmable » (Programmable Dermal Display), permettrait d’indiquer sa température ou sa pression sanguine à l’aide de senseurs incorporés, mais qui dit qu’il ne vous permettra pas un jour peut-être de regarder un film ?

Via L’atelier.

À lire aussi sur internetactu.net

7 commentaires

  1. Excellente idée. Que dire de plus?
    La seule chose est de ne pas avoir de pub dans notre corps et ce JAMAIS.
    Si on utilise le corps pour vendre des trucs, jusqu’à où ça même ça!!!

    Chiao

    Dan

  2. I remember writing that « space has shrunk to the skin », that maybe the skin/envelop was our last private space… I think now that it is the notion of boundary itself that disappears.

  3. Que l’on trouve l’idée géniale ou pas, il existe tout de même un risque que l’on ne pourra pas éviter si l’on va vers ce genre de solution : toute technologie intégrée dans le corps humain est la cible potentielle d’un trafic « d’aprés-vente » potentiellement illégal. Pas besoin de tergiverser longtemps pour admettre le risque d’agression…La conséquence : le crime physique tout simplement. Pas aussi réjouissant que la technologie 🙂

  4. c\’est totalement pourri, arretez de vous pourrir la peau avec des conenries qui donnent surement le cancer, de plus le jour ou le truc tombe en panne, on fait comment on se fait charcuter la main au service apres vente ou on la decoupe pour l\’envoyer à l’atelier ?

  5. [CITATION]Pas besoin de tergiverser longtemps pour admettre le risque d’agression…La conséquence : le crime physique tout simplement. Pas aussi réjouissant que la technologie[/CITATION]

    super, toi t’es vraiment loin de la vérité, un vol de portable ca n’a rien a voir avec la decoupe d’un bras pour y voler un ecran de merde, 90 % des cailleras qui racketent le font en groupe et n’ont pas les couilles de voir du sang, en tete a tete c’est tout simplement les pires tapettes que la terre ait jamais porté, la vu du sang leurs donne des malaises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *