Un chercheur dénonce l’inutilité de nombreux travaux scientifiques – Passeur de sciences

Le journaliste scientifique Pierre Barthélémy sur son blog revient sur l’article publié par le professeur à Stanford, John Ioannidis, dans Plos Medecine, sur “Pourquoi la plupart des découvertes publiées sont fausses”. Nous sommes submergés par les articles scientifiques, estime le professeur de Stanford alors que les découvertes importantes, elles, sont bien plus modestes. Pour lui, trop de résultats sont trop souvent des faux positifs que l’on ne peut reproduire, à l’image de ce que disait récemment la juriste et professeure de bioéthique Michelle Meyer et le psychologue Christopher Chabris dans Social Psychology. John Ioannidis, directeur du Meta Centre de recherche sur l’innovation de Stanford, propose d’inciter à la reproduction des travaux pour s’assurer que les effets mesurés sont réels par un meilleur partage des protocoles et plus de collaboration. Et souhaite améliorer la valorisation de ceux qui veulent reproduire ou vérifier des résultats d’expérience. A lire !

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *