La classe sociale a-t-elle un impact sur l’éthique ? – Insead Knowledge

Davis Dubois (@d1dubois), professeur de Marketing à l’Insead, revient sur un article de recherche publié avec Derek Rucker de la Northwestern university et Adam Galinsky de l’université de Columbia s’intéressant au rôle de la classe sociale sur les comportements. Leurs recherches montrent que les classes sociales élevées ont plus tendance à tricher quand leurs mauvais comportements leurs bénéficient, alors que les classes sociales les plus démunies ont tendance à tricher quand leur mauvais comportement bénéfice à d’autres. Nous soutenons que ces tendances découlent de motivations distinctes  : les gens de classe supérieure, parce qu’ils se sentent souvent puissants, cherchent des moyens d’en bénéficier, alors que les gens de la classe inférieure, parce qu’ils se sentent souvent impuissants, chercher des moyens d’aider les autres.”

Pour le professeur, ce constat doit permettre d’adapter les messages de prévention en signalant aux classes supérieures les méfaits de tels comportements peuvent avoir pour soi, et aux classes inférieures les méfaits pour les autres… 

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *