Le futur de la psychiatrie est-il dans l’estomac ? – The Verge

The Verge revient sur les travaux du psychiatre James Greenblatt qui pense que les malheurs psychiatriques peuvent être résolus en ciblant le système digestif. A l’aide de simples probiotiques, il parvient à améliorer l’état psychologique de certains patients. Des résultats troublants, même s’il faut demeurer prudent.

“Les scientifiques ne savent toujours pas exactement quelles espèces microbiennes font partie d’un microbiome en bonne santé, ils ne savent pas si certaines souches bactériennes sont absolument vitales pour le fonctionnement mental, ou si le juste équilibre est ce qui est essentiel. En outre, la recherche n’a pas encore analysé les maladies qui pourraient être affectés par le microbiome et, par conséquent, peuvent être traitées à l’aide de probiotiques.”

Le ventre est décidément notre deuxième cerveau… 

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *